CV et lettre de présentation


Le printemps est à nos portes et tu commences à penser à ce que tu feras cet été. Un emploi te tente mais tu n’as pas de curriculum vitae? Voilà le point de départ de cette chronique.

Comme je l’ai souligné le mois précédent, avoir un CV à jour, clair et concis est un outil indispensable en recherche d’emploi. Il te permet donc de décrire brièvement tes expériences de travail et de laisser à l’employeur un aide-mémoire pour se souvenir de toi tout en ayant tes coordonnées à portée de main. 

Ainsi, tu dois mettre ton nom, ton adresse au complet et tes numéros de téléphone comme premières informations. Il est préférable d’inscrire deux numéros où l’on est susceptible de te rejoindre ou au moins un numéro avec une boîte vocale ou un répondeur. À ce sujet, le message d’accueil que l’employeur entendra, s’il n’y a pas de réponse, doit être adéquat. Ce n’est peut-être pas le moment de faire répondre ton chat ou de mettre la dernière chanson à la mode comme message. N’oublie pas qu’on a jamais une deuxième chance de faire une première bonne impression.

Par la suite, tu dois inscrire tes expériences de travail avec le titre que tu occupais, le nom de l’entreprise et les années en ajoutant quelques tâches que tu accomplissais en utilisant des verbes d’action.

Par exemple :           
Caissière                              2013

Supermarché ABC (Alma)                
- Tenir la caisse
- Répondre aux clients

Rappelle-toi que le gardiennage, la distribution de journaux et tes expériences de bénévolat sont aussi importants et tu peux les décrire de la même manière.

Tu dois aussi ajouter une rubrique formation où tu inscris ton parcours scolaire avec le diplôme, le nom de l’école et les années.

Par exemple :       
Diplôme d’études secondaires             2009 à ce jour

École secondaire La Réussite (Alma)

Tes connaissances en informatique, tes intérêts et tes loisirs peuvent également être de mise dans ton CV pour donner un peu plus d’information sur toi à ton futur employeur. Si tout cela entre dans une page, tant mieux. Sinon, deux pages maximum car dis toi qu’en moyenne, les employeurs font une première lecture en un peu moins de 30 secondes.

Il n’est pas nécessaire d’ajouter une photo, ni d’inscrire ta date de naissance ou ton numéro d’assurance sociale. Tu dois divulguer cette dernière information que lors de ton embauche officielle.

Pour accompagner ton CV, si tu ne peux pas rencontrer l’employeur directement, je te suggère de joindre une lettre de présentation. Tu peux ainsi en dire un peu plus sur tes qualités et ta motivation à travailler dans l’entreprise où tu postules. Cette lettre contient habituellement 3 principaux paragraphes. Le premier décrit le poste que tu convoites et comment tu as entendu parler de l’offre.

Ensuite, tu expliques les qualités que tu possèdes et qui font que tu es un bon candidat pour le poste en faisant des liens avec tes expériences passées ou tes intérêts.

Enfin, dans le dernier paragraphe, tu expliques les raisons pour lesquelles cette entreprise t’intéresse et tu termines le tout avec les salutations d’usage.

Bien entendu, tous tes documents doivent être impeccables, c'est-à-dire sans fautes et propres. Il peut être alors nécessaire de les faire relire pour s’assurer de la qualité du français. Ne les plie pas et place-les dans une grande enveloppe pour les conserver en bon état. Il n’est pas nécessaire d’y mettre de la couleur ou des dessins. Dans le cas d’une recherche d’emploi, vaut mieux être plus classique.

Les Carrefours jeunesse-emploi (www.rcjeq.org) peuvent aussi t’apporter du soutien dans tes démarches. Informe-toi, il y en a surement un près de chez toi. Rappelle-toi, le CV reste un outil. C’est la personne que l’employeur embauche, d’où l’importance de le rencontrer et de lui offrir ton meilleur sourire et ta poignée de main la plus confiante. Bon succès!

Claudia St-Pierre, Conseillère d’orientation
Groupe Inter-action Travail

Références

ÉTUDES

De 2012 à 2015, Condition féminine Canada a mandaté GIAT pour réaliser une planification communautaire visant l’amélioration de la situation socioéconomique des femmes vivant en ruralité.

Dans le cadre de ce projet, une étude a été effectuée pour tracer un portrait de la situation des femmes et permettre d’identifier les axes d’intervention à travailler. L’étude présente le profil socioéconomique de la MRC Lac-St-Jean-Est ainsi que les constats et l’analyse des sondages effectués auprès de femmes, d’organismes et d’institutions situés sur l’ensemble du territoire.

À la suite de cette étude, il y a six organismes qui se sont unis pour soutenir la démarche afin de faciliter la référence entre les organisations. En collaboration avec le CIUSSS, le comité a organisé une rencontre impliquant une centaine d’intervenants. La démarche afin d’améliorer la référence entre les organismes, est remise entre les mains de la CDC Lac-St-Jean-Est.

Pour avoir accès au rapport final, veillez cliquer sur le lien ci-dessous.

Diagnostic sur la situation des femmes de la MRC Lac-St-Jean-Est

Mars 2019
D L Ma Me J V S
24 25 26 27 28 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6